Béguin de Printemps pour l’Automne

Je suis tombée amoureuse il y a peu des béguins… Je m’intéresse de plus en plus aux objets déco un peu rétros ainsi qu’a la mode qui va avec… Il y a quelque chose de nostalgique qui m’adoucit le cœur dans ces objets.
Et l’avantage quand on tricote c’est qu’on peut faire de la layette qui rappelle celle de nos grands-mères…

J’ai très peu tricoté pour mes garçons. D’abord parce que pour Mani, je reprenais tout juste le tricot, sans réel patron, sans rien y connaître en échantillon et laine… Le résultat n’était pas à la hauteur de mes espérances même si il a porté ses petites brassières et qu’elle sont dans sa boîte à souvenirs… Pour Toine, j’ai eu peu de temps mais je lui avais fait une couverture lors d’un Kal et une marinière en 3 mois qu’il a mis bien plus tard 🙂 Mais déjà je commençais à comprendre comment faire un « joli » tricot.

Alors là, maintenant que je maîtrise plus et que ce n’est pas moi qui ai les nausées, sciatiques, remontées acides et autres joies de la grossesse, je tricote pour ma filleule ! Youpi !

Après une brassière (Lil’kimono) et une Memory Blancket, je me suis attelée à lui créer un petit trousseau un peu rétro (parce que la maman elle adore !). Et moi, quand je pense bébé rétro, je pense béguin..

Voilà:

Béguin de Printemps Lili Comme Tout

Le béguin de printemps de  Lili Comme Tout  en taille 3 mois. Patron gratuit !
Découvert sur Ravelry. Quand je dis « découvert » c’est moi hein, parce qu’en fait ce patron est hyper connu et a été tricoté un tas de fois 🙂

J’ai utilisé les 3/4 d’une  pelote de Partner 3.50 couleur Bruyère.
Ce n’est pas un fil que j’affectionne pour ce qui est pull, gilet mais par contre pour les accessoires pour lesquels il y a peu de frottement, j’en suis contente.

20160528_153617

J’ai utilisé une taille 4 au lieu de 3.50 pour les aiguilles car j’avais 3 mailles et 3 rangs de plus lors de mon 1er échantillon. J’avais peur qu’en 4 les mailles soient trop lâches mais pas du tout ! Le béguin se tient bien.

20160528_153817

Que ce soit dit et entendu : J’ADORE ce patron ! J’ai appris de nouvelles techniques (Des mailles au thé, si tu passes par là, ce patron est pour toi !) :

  • l’i-corde : c’est le cordon qui sert à fermer le béguin. En grosse flemmarde, je pensais d’abord le faire au tricotin avant même de lire le patron de peur que ce soit trop dur ! Pfff, HYPER FACILE avec une finition top… sans compter que le lien est du coup plus fin que si je l’avais fait au tricotin…
  • le montage provisoire : MAGIQUE
  • les petites dents qui entourent le visage et qui font un si bel effet..

20160528_153748

Je suis très contente de mon béguin et du patron que je vous recommande !

Un nouveau projet terminé… En avant pour de nouvelles aventures !

A bientôt
De la laine dans le métro

PS : Merci à tous pour les si gentils encouragements que j’ai reçu après avoir posté le 1er épisode de mon podcast tricot ! Ca fait chaud au coeur…

bande_pour article_blog-10

Gilet zippé Phildar en Alaska de Drops

Voilà un bon bout de temps que je n’ai pas posté… Non pas que je n’ai rien à raconter et que je n’ai rien tricoté, non, non, non… c’est juste que faire de « jolies photos » des fois ça demande du temps et du temps en ce moment ce n’est pas facile d’en trouver…

Entres les grippes (oui LES grippes), les activités extra-scolaires, le planning de Monsieur qui je le rappelle, prend les photos la plupart du temps, mon travail à moi et tout le reste … Bref. Compliqué. Mais pas impossible…

Donc voici un des encours terminé qui attendait patiemment que je fasse les présentations : Le gilet zippé de Phildar que j’ai tricoté pour mon Toine. Ce petit bonhomme ne veut porter que des gilets ou des sweats ! La raison ? Pour pouvoir l’enlever facilement et  montrer fièrement ses jolis tee-shirts aux copains à l’école !
Oui, je sais… En même temps n’auriez-vous pas envie vous aussi de montrer votre tee-shirt Tortue Ninja vert fluo qui ne vous va pas au teint à vos collègues de travail ? Voilà…

IMG_9658

Je ne peux malheureusement pas vous donner le numéro du catalogue car il a bien vécu et la couverture s’est déchirée ! Je peux juste vous préciser qu’il s’agit d’un catalogue automne/hiver d’il y a 4 ou 5 ans.

IMG_9666

A la base le patron ne propose pas de capuche mais un col effet fourrure fait avec du fil « nounours »… Le soucis c’est qu’avec le gris chiné (effet tweed) j’avais peur que ça fasse un peu vieillot… J’ai donc opté pour une capuche façon p’tit lutin… C’est très simple à réaliser : j’ai relevé les mailles tout autour du col, tricoté la hauteur voulue en jersey envers et fais la couture en grafting. Le rendu est nickel.

Vous trouverez un tutoriel vidéo qui explique comment ajouter une capuche chez Garnstudio (Drops Desing) ICI .

Par contre la finition à l’intérieur du col ne me plaisait pas du tout car évidemment celui-ci n’avait pas été prévu pour cela. Du coup j’avais des diminutions en escalier + un boudin dû aux mailles relevées. De plus j’avais peur que ça lui gratte le cou.

IMG_9668

Après avoir réfléchi un peu (quoi ?!), j’ai décidé de tricoter une bande fine avec un reste de la laine Cusco de Lamana que j’avais utilisé pour mon Bonnet Molly. C’est de la Baby Alpaca… et c’est si doux ! De plus le bleu de la laine s’accordait parfaitement à la fermeture éclair (c’était le destin…). J’ai monté 4 mailles jusqu’à avoir le tour de cou nécessaire, une couture invisible et hop !
Je trouve que c’est un peu plus original… Ça modernise un peu le modèle.

IMG_9670

J’ai beaucoup aimé tricoter le point texturé. Le soucis c’est que je n’ai absolument rien compris aux explications sous forme de diagramme du patron Phildar ! Non mais franchement : un diagramme avec des rangs envers et endroits où un coup faut faire l’inverse de la maille qu’on tricote, un coup non.. N’importe quoi  ! J’ai recommencé plusieurs fois, je me suis fait des nœuds au cerveau et puis j’ai fini par regarder la photo du modèle et ça m’a pris 2 minutes à comprendre et à mettre sur mes aiguilles. Bref.

J’ai tricoté du 6 ans pour mon fils qui a tout juste 5 ans et qui est très fin du coup ça lui ira pour cet automne mais là c’est encore un peu grand.

Pour la laine, c’est de la récup’ ! J’avais tenté de faire le pull Joseph d’Aurélie du blog Une Poule à Petits Pas mais le modèle ne m’allait pas du tout !! Du coup j’avais préféré détricoter plutôt que de m’obstiner pour au final ne pas porter le pull. J’ai bien fait ! 🙂

IMG_9672

La laine Alaska de Drops est un peu rustique. Le gris moyen donne un effet tweed qui se prête bien au point texturé… En plus cette laine est très peu chère pour du 100% laine : 1.89€ la pelote chez Kalidou (article non sponsorisé, je tiens à le préciser !). Pour l’instant je n’ai lavé le gilet qu’une fois pour le blocage donc je ne peux pas vous dire comment elle vieillit mais on en reparlera dans quelques mois.

Je suis ravie de ce gilet ! Je me rend compte que j’arrive à un « niveau » où je peu commencer à modifier un peu un modèle pour qu’il me convienne parfaitement et c’est vraiment agréable ! Et puis mon ouistiti joli est très fière de son gilet… même s’il devra attendre l’automne prochain pour en profiter pleinement.

Pour celles qui sont arrivées jusqu’ici (je vous félicite !), j’ai découvert dernièrement (et 3 plombes après tout le monde…) les podcasts tricot. Au début je me disais que je n’en voyais pas trop l’intérêt surtout par rapport à un article de blog qui relate la même chose. Et puis je me suis rendue compte que c’était très agréable d’entendre quelqu’un parler tricot quand on ne connait personne à qui parler réellement de notre passion. Parce que faut pas se mentir, les gens trouvent ça chouette mais on peut pas les soûler à leur parler laine à longueur de journée ! On est d’accord ! Alors qu’entre nous, je pourrai parler de laine H24.
Du coup, il n’est pas rare qu’une podcasteuse s’affiche sur la télé de mon salon et me fasse la « conversation » (non parce qu’en vrai je lui répond dans ma tête mais chhuuuuuttt).

Alors pour tout vous avouer je m’interroge sur la possibilité de créer mon podcast à moi… L’idée me trotte dans la tête depuis plusieurs semaines. Mais c’est assez intimidant il faut bien l’avouer. Les photos, quelques mots posés sur un écran ça n’a rien à voir avec le fait de parler devant une caméra et ce avec naturel… Je ne sais pas si j’en suis capable… Ni si ça pourrait vous intéresser…
N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez : bof, super, pas d’intérêt, mouai, trop cool, bref,dîtes-moi tout…

Sur ce je vous laisse mais on se retrouve bientôt avec d’autres projet que j’ai à vous montrer !

Bises

bande_pour article_blog-10

Bye bye 2015… Rétrospective en photos

Lorsque j’écrivais mon 1er post de l’année 2015, j’avais espoir que cette année serait plus positive que l’année 2014… Et puis il y a eu Charlie… Et puis il y a eu les attentats de Paris. Balayé, envolé l’espoir.

Alors cette année, je ne vais rien espérer… Je vais tenter de prendre la vie comme elle vient, profiter comme je le pourrais,trouver du bonheur dans ma famille, mes petites bricoles… Ce sera déjà bien. On est pas guéri par ici et on s’attend à pire…

Pourtant ça a été une belle année créative, je trouve. Alors sans plus attendre, je vous propose une petite rétrospective de mes ouvrages préférés en photo ! Et puis je vais en profiter pour faire un petit topo sur chaque ouvrage (porté/pas porté, tenue au lavage etc…).

C’est parti (mon kiki) !

Février :

de-la-laine-dans-le-metro-3
Le gilet Léon de Une Poule à Petits Pas.
C’est l’article qui a eu le plus de succès cette année !
J’ai beaucoup aimé tricoter ce gilet dont la coupe est parfaite pour moi. Le soucis ? La laine Eskimo de drops qui est une véritable catastrophe ! J’ai longtemps cru que je pouvais rattraper les bouloches au rasoir. Au début ça a été et puis il est arrivé un moment où mon gilet à fini par ressembler à une énorme bouloche (« sens de la mesure » comme dirait Aurélie !). Il n’est portable qu’à la maison… Grosse déception ! Pourtant je pense le refaire dans une autre laine… quand j’aurai digéré.

de-la-laine-dans-le-metro-6
Bonnet Drops et Pompon fourrure Phildar.
Peu porté toujours à cause du fil ! Pas de bouloche sur la tête hein 😉 Le soucis c’est que la laine mèche laisse passer le vent ! C’est un comble d’avoir un aussi gros bonnet sur la tête et d’avoir froid ! Il aurai fallu le tricoter avec des aiguilles plus fines j’imagine, mais j’avais suivi le patron ! Du coup je vais découdre le pompon et me refaire un bonnet… La loose.

de-la-laine-dans-le-metro-resize
Bonnet au point de godron Phildar en Partner 6.
Alors là, gros coup de coeur ! Pas de bouloches (yeah !) et il tient bien chaud à la tête ! Je le porte très souvent, son style casual me va bien… Lavé plusieurs fois et il vieilli normalement. Top !

Avril :

Noeud papillon tricoté de la laine dans le métro
Une série de petits noeuds papillons et son tuto… Que je porte très rarement alors que j’adore ça !!

Mai :

Pouf De la laine dans le métro
Mon pouf tricoté !
C’est le 2ème article le plus lu cette année ! Je l’aime toujours autant… Utilisé, approuvé, à refaire à l’occasion !

Suspension tissée pour plante
La suspension tissée…
Je l’aime toujours autant (et mon lierre est toujours vivant, il a même poussé ce qui tient du miracle vu que je n’ai jamais réussi à garder un lierre plus d’un mois !).
J’aime beaucoup cette technique et j’aimerai bien continuer à l’expérimenter.

Juillet :

Pull menthe à l'eau diabolo-fraise
Le pull Menthe à l’eau de Une Poule à Petits Pas.
Je l’aime beaucoup mais finalement je ne l’ai porté que très peu de fois. L’écru me va pas très bien au teint et je ne suis définitivement pas à l’aise avec des manches 3/4. Le coton Paris de Drops est assez lourd et pas très doux du coup il est pas facile à porté en été… Je l’aurai préféré dans un fil plus fluide, avec 5 cm de plus pour le buste et avec des manches longues… Déçue.

pochette au tricot pour liseuse kindle
Ma pochette pour liseuse, mon 1er tuto !
Je l’utilise tout le temps… Je l’aime beaucoup.

Septembre :

Châle Matilda
Le châle Matilda de Une Poule à Petits Pas.
C’est dommage que la photo ne rende pas bien parce qu’il est vraiment superbe en vrai ! Je le porte tout le temps ! Très chaud, très doux, bien ample… Parfait !

Headband tricotUn headband.
Alors autant je le trouve très joli, autant je ne le porte pas… Très (trop) large, on voit pas ma tête donc… Peut-être tenter d’en refaire un plus fin.

Décembre :

Chaussons bébé tricot
Les petits chaussons de Les tricots de Granny pour mon joli neveu tout neuf.
J’ai beaucoup aimé les tricoter ! Ils sont adorables.

Et puis il y a eu des partenariats, des sélections Abracadacraft et Hellocoton, un concours, de jolies rencontres entre blogueurs/blogueuses et  des ratages complets immontrables 🙂

Et un grand MERCI.
Merci d’avoir toujours un mot gentil. Merci pour vos conseils. Merci de me lire et de partager avec moi vos expériences, vos rires, vos envies…

Merci

De la laine dans le métro

Farandole de petits chaussons tricotés

Je vous l’annonçais dans mon post précédent, un petit bonhomme haut comme trois pommes à déboulé dans la famille en novembre…

C’était l’occasion idéale pour lui tricoter un cadeau de naissance rien que pour lui : une farandole de petits chaussons.

C’était aussi l’occasion de me lancer dans un projet un peu différent car je n’avais jamais tricoté de chaussons. Et je peux vous dire qu’après avoir enchaîné ces 6 paires de chaussons, je suis incollable (en tout cas pour ce modèle-ci).

Chaussons bébé tricotBon évidemment j’ai tricoté deux chaussons de chaque couleur, hein 😉

J’ai utilisé le tutoriel gratuit de Les tricots de Granny. Un blog que j’affectionne beaucoup : doux, simple, de belles photos et un petit côté rétro qui, il faut bien l’avouer, me fait fondre littéralement.

Voilà comment Albin se retrouve avec sa farandole de petits chaussons rétros… Je sais que sa maman aime les couleurs vives, le soucis c’est que les collections automne/hiver de laine proposent des couleurs plutôt classiques (surtout quand il  s’agit de tricoter pour les p’tits mecs… comme d’hab’)… et puis je me suis dit que le but était qu’elle puisse mixer les chaussons avec un maximum de tenues, donc les couleurs assez neutres se marieraient plus facilement…

Ce que j’aime aussi avec ce modèle c’est qu’on peut remonter la partie pliée ce qui permet de couvrir les petits mollets dodus. Deux en un. Pratique. Parfait.

Chaussons bébé tricot

Laines utilisées (moins d’une pelote pour une paire de chaussons) :
Lambswool, couleur écru de Phildar
Charly, couleur Flanelle de Phildar
Partners 3.5,  couleurs lagon, pavot, camel et naval de Phildar

La taille indiquée est « naissance » mais ça me semble assez grand… A voir à l’essayage. Pas de pression de ce côté : bébé d’hiver qui vit en Haute Savoie, il devrait pouvoir profiter de son cadeau 🙂

J’ai beaucoup apprécié tricoter ce modèle… Je m’en faisais tout un plat mais en fait, c’est tout simple ! Je vous conseille ce tuto !

A bientôt

De la laine dans le métro

PS : Vous l’aviez peut-être remarqué (ou pas) mais depuis les attentats, l’envie d’écrire et même de tenir mes aiguilles m’avait déserté. A quoi bon finalement.
Et puis, dimanche j’ai reçu un e-mail de Pascale… Une lectrice qui organise des tricothés en Province.
Elle s’inquiétait de ne plus me lire, moi. Vous expliquer la bouffée d’espoir et d’amour qui m’a  envahie serait impossible.
Comme quoi, le monde virtuel n’est pas que superficialité et égoïsme… On peut réellement s’inquiéter d’une parfaite inconnue, prendre le temps de lui écrire un long  mail, la comprendre, l’encourager…
Et lui redonner espoir en l’être humain.
C’est pas foutu.
Merci Pascale. Merci à vous…
C’est pas foutu.

Suspension tissée pour belles plantes

En ce moment, je me penche sur la déco de mon salon… Je bouge les meubles… Réorganise… Trie… Range… Jette… Bref, je me refais un cocon tout neuf.

C’est peut-être l’été qui arrive… Allez donc savoir !

J’ai donc déplacé un grand bahut que j’avais dans ma (mini) cuisine et je l’ai mis dans le salon. Viré la table sur laquelle nous mangions du salon et je l’ai envoyée à la cuisine. J’ai donc un VRAI salon. Et là je crois que les mamans comprendrons de quoi je parle : plus de coquillettes-frites-riz-semoule par terre dans le salon. Je vous jure ! Ca me change la vie. On mange dans la cuisine point. Et tant pis si on est (un peu) serré point.

Je revis. Comme quoi le bonheur ne tient pas à grand chose.

Tout ça pour vous dire, que je me suis fait un coin à moi dans le salon dans le fameux bahut ! Hiiii ! J’ai rangé mes bricoles, mes trucs de scrap, perles, laines, couture… Mon petit coin rien qu’à moi.

Et donc j’ai enfin de la place pour mettre en valeur mes belles plantes !

J’avais croisé au détour de mes balades sur le net un super tutoriel hyper bien expliqué pour faire une suspension tissée. Je n’avais jamais tenté cette technique et j’avais très envie d’essayer.
Il s’agit du tuto de Deer Jane (CLIC) dont j’apprécie beaucoup l’univers…


Suspension tissée pour plante

C’est aussi un très bon moyen de liquider des restes de pelotes !
Dans cette suspension il y a des restes d’Eskimo grise de Drops de mon Gilet Léon de Une Poule à petit pas, de Paris écru de Drops de mon Kalblé, de Coton 3 de mes nœuds papillon moutardes ICI et ICI, de la Partners 6 de Phildar de mon coussin maison tricoté, de la Rapido de Phildar écru et de Partners 3.5 noire de Phildar … Je n’ai rien acheté du tout (Raoul est content !).
Comme je n’avais pas de corde pour faire la trame, j’ai utilisé la Paris qui est un 100% coton et c’est nickel !

Suspension tisée pour plante

Ce projet est tout à fait adapté à une débutante en tissage (la preuve…) et puis le côté pas-trop-parfait donne du cachet à la suspension je trouve (m’enfin, c’est juste mon avis hein…).
Ce qui m’a le plus étonné, c’est à quel point le tissage détend…
C’est une belle découverte.

Suspension tissée pour plante

Sous la suspension…

Je compte en faire d’autres car j’ai pris beaucoup de plaisir à la confectionner. Je trouve que ça met un peu de chaleur dans mon petit chez moi et ce avec trois fois rien.
Et pourquoi pas en offrir une déjà garnie pour la fête des mères ?
Cela fera un cadeau personnalisé très original…

Alors ? Une suspension, ça vous dit ?

A très bientôt…
De la laine dans le métro

bande_pour article_blog-10


Pour rappel, je participe au défi Rougier & Plé spécial fête des mères avec mon bouquet de fleurs éternelles ! Pour voter pour moi, cliquez sur la photo ci-dessous et laissez un commentaire sous mon tutoriel. Un tirage au sort aura lieu parmi les votants avec à la clé une mallette de 20 feutres Posca !

delalainedans le metro

Le noeud papillon rétro interchangeable en tricot DIY

Il y a quelques mois je vous présentais un nœud papillon tricoté jaune moutarde (pour voir l’article c’est ICI)… j’ai depuis amélioré un peu mon système d’attache.

J’aimais beaucoup mon premier nœud, le soucis c’est que les oreilles tombaient tout le temps et qu’il fallait donc que je les remette droites toute la journée… Pas très pratique !

Et puis depuis peu je mets de plus en plus de chemise et avec il est difficile de mettre un joli collier, alors je me suis dit que le nœud papillon pourrait très bien faire office de bijou… mais pour cela il fallait qu’il soit facile à mettre, à changer… d’où l’idée de nœud papillon inter-changeable.

Noeud papillon trioté de la laine dans le métro Ohhh ! Le joli noeud papillon qui brille de mille feux !
Noeud papillon ticoté de la laine dans le métro

Un petit côté rétro, n’est-ce pas ?

Noeud papillon tricoté de la laine dans le métroEt celui-là Tu l’as vu ?!

Noeud papillon tricoté de la laine dans le métroNœud pap’ et veste militaire… Et oui !

Pour faire une nœud papillon interchangeable, c’est très simple : il faut tout d’abord faire le tour de cou. J’ai testé plusieurs matières (ruban, bande tricotée, élastiques de différentes épaisseurs et souplesses)… Ce qui m’a semblé le plus confortable c’est de l’élastique très souple et de 0.5 cm de large. Si l’élastique n’est pas assez souple, il aura beau être à la bonne longueur, il étranglera (testé… façon tomate rouge en apnée).

J’ai ensuite cousu 2 cm de scratch que j’avais préalablement coupé à la largeur de l’élastique. Ainsi le nœud se met et s’enlève en un tournemain.

Pour le nœud, j’ai tricoté 8 mailles sur une vingtaine de centimètre pour un noeud fin… Libre à vous d’ajouter des mailles, de faire la bande plus longue ou plus courte selon l’effet escompté. Il faut ensuite choisir si on préfère la partie envers ou endroit de la bande… J’ai fait les deux, comme ça pas de jaloux !

J’ai cousu les deux extrémités de la bande…

Pour fixer facilement le nœud à l’élastique j’ai cousu un petit bouton pression à l’intérieur de chaque nœud en son milieu (en haut et en bas)… Attention à bien coudre la pression avec toute l’épaisseur des deux bandes tricotées sinon le noeud ne se formera pas !

Noeud papillon tricoté de la laine dans le métro

On pose l’élastique au milieu, CLIC, ça ne bouge plus !

Noeud papillon tricoté de la laine dans le métro

 

Noeud papillon tricoté de la laine dans le métro

Me voilà donc avec un tour de cou et trois nœuds ! C’est pas beau ça ?!

A très bientôt !

Finir les restes de laine #1… Les sous-tasses en tricot

Il y a mille et une façons de liquider ses restes de pelote de laine… et je les teste au fur et à mesure !

J’avais fini plusieurs de mes pelotes en confectionnant ma couronne de Noël en pompons… Tout le monde sait que le pompon est lainivore, c’est bien connu !

Cette fois-ci, j’ai opté pour un petit accessoire pratique : un sous-tasse pour poser sans risque mes mugs brûlants sur ma nappe cirée à gros pois…

de-la-laine-dans_le_metro_sous_tasse-1

Et là, tout est possible : on prend ce qu’il reste, on adapte la taille des aiguilles et hop ! On fait des carrés tout bêtes… au point mousse, en jersey, en jacquard, on peut même en profiter pour tester un nouveau point !

de-la-laine-dans_le_metro_sous_tasse

Hiiii ! Ce magnifique repose-sachet-de-thé-cuillère en forme de théière !!

J’y pose mon thé mais aussi des petits objets qui du coup sont mis en valeur.

de-la-laine-dans_le_metro_sous_tasse-3

Alors que dire de plus ? Très peu d’effort, 0€ pour un résultat chaleureux et personnalisé…

Pour ces deux sous-tasses, j’ai utilisé des restes de pelotes du cousin maison au tricot et Liberty (de la Partners 6 de chez Phildar). Il suffit de monter 15 mailles et de tricoter au point mousse pendant 30 rangs. Rentrer les fils. Votre sous-tasse est prête ! De la folie, n’est-ce pas ?

Et vous ? Comment liquidez-vous vos fins de pelotes ?

A très bientôt…

Le bonnet au point de godron Phildar pour un look masculin/feminin

J’aime beaucoup le point de godron… parce qu’il donne un aspect texturé au fil, parce qu’on en voit pas partout non plus!

Après mon dernier tricot (le bonnet gris Drops), je me suis retrouvée un peu perdue… J’avais terriblement envie d’une marinière mais je ne savais pas si je la préférais sous forme de tee shirt ou de pull en coton… Et puis j’avais pas le fil en stock… Et puis je me suis dit que ce serai bien de faire un petit tour dans mon stock de laine et de liquider quelques pelotes orphelines… J’ai bien des encours (vous vous en doutez bien…) mais les encours qui durent c’est bien connu : ce sont rien que des galères… Bref… J’avais pas d’idée !

Et puis je suis tombée sur 2 pelotes de Partner 6 de Phildar noires… Avec 2 pelotes, à part un accessoire, on ne peut pas faire grand chose alors je me suis mise en quête d’un bonnet et j’ai trouvé mon bonheur dans le catalogue automne / hiver d’accessoires n°58 de Phildar. J’avais pile le bon compte de pelotes, le bon fil…

Une semaine plus tard… Le bonnet était né.

de-la-laine-dans-le-metro-resize 

Il est pile poil comme j’aime  : loose mais pas trop, décontracté, casual mais féminin. PAR-FAIT !

de-la-laine-dans-le-metro-bonnet-1resize

J’ai suivi les explications du modèle sauf pour la fermeture du bonnet. A la base le bonnet n’est pas entièrement fermé, il fallait juste relier 4 points et les coude en un seul (c’est clair ça ?!)… Moi je voulais un vrai bonnet qui chaufferai ma tête (la moindre des choses, non ?), du coup au bout de 24 cm de hauteur total j’ai tricoté 2 mailles ensembles, puis 2 mailles ensembles etc, pendant 3 rangs… Les dernières mailles ont été reliées en glissant de fil dans les mailles avec une aiguille à laine et pour finir j’ai fait la couture invisible le long du bonnet.

de-la-laine-dans-le-metro-4resize de-la-laine-dans-le-metro-bonnet-5resize

Ça donne un bonnet original, pas trop chaud (25% de laine) mais bien couvrant. Parfait pour le début de printemps qui approche.. Et puis j’avais pas de bonnet noir !

de-la-laine-dans-le-metro-bonnet-2resize

de-la-laine-dans-le-metro-3resize

Et pour celles que ça intéresse :
Blouse col claudine ZARA
Jean boyfriend ZARA
Bottines cloutées ESPRIT

A très bientôt

 

bande_pour article_blog-10

Bonnet laine Drops Design et pompons de fourrure

Il me restait deux pelotes de laine Eskimo de Drops de mon gilet Léon
Un fil 100% laine… doux, moelleux et bien chaud… J’ai donc pensé à me tricoter un bonnet tout simple toujours dans l’idée de renouveler mes basiques dans de belles matières et de finir mes restes de laine.

de-la-laine-dans-le-metro-6

C’est ainsi que je me suis mise  à écumer pour la toute première fois le site de Drops Design à la recherche du modèle idéal. L’avantage c’est qu’on peut trier les modèles par type de laine… Finalement mon choix s’est porté sur un modèle très simple mais je ne me voyais pas avec un point trop épais sur la tête, type point de riz ou grosses torsades car la laine se tricote en 7 et j’avais peur d’un effet trop lourd et massif 🙂

Vous pouvez trouver le tutoriel gratuit ICI

de-la-laine-dans-le-metro-8

Pour lui donner une petite touche de fantaisie, j’ai opté pour un pompon noir en fausse fourrure trouvée chez Phildar… Il suffit de le coudre solidement à la pointe du bonnet. Un bon moyen de moderniser un modèle classique !

de-la-laine-dans-le-metro-7

J’ai tricoté la plus petite taille et pourtant je le trouve un peu large… Si c’était à refaire je monterai 4 mailles de moins… Par contre on retrouve bien l’effet loose qui me tenait à cœur !

de-la-laine-dans-le-metro-9

Je suis plutôt contente du résultat ! Pour celles/ceux qui veulent tenter, ce modèle est tout à fait accessible aux débutant(e)s…

Me voilà donc prête pour affronter les pistes de ski avec mon tout nouveau bonnet… « Affronter », ça va vraiment être le cas hein, vu que ce sera ma toute première fois ! Hiiiii !

Aussi, je me suis rendue compte que mes trois derniers projets étaient gris ! Il va falloir mettre un peu de couleur dans cette garde-robe 😉

A très bientôt avec de nouveaux projets !

De la laine dans le métro

 

bande_pour article_blog-10

La marinière en tricot – Sélection Phildar

J’adore les marinières.
Non, j’ai carrément une passion pour les marinières

C’est, à mon avis, le basique qui va à tous les styles, tous les âges, que l’on soit homme ou femme…

On peut tout imaginer avec une marinière ! La porter de façon classique avec un jean slim ou avec un boyfriend destroy… tout est possible !

La marinière est notre amie 🙂

En ce moment, j’essaie de m’entourer de basiques incontournables à mixer à toutes les sauces… J’en ai assez d’avoir une quantité de vêtement dans mon armoire que je ne porte jamais. Envie de faire des choix judicieux et réfléchis. De porter de belles matières (à moindre coût) que j’aurai plaisir à porter régulièrement et qui iraient avec tout ! J’aime l’idée qu’un même vêtement puisse être porté de mille façons différentes…

Voilà pourquoi je cherche l’inspiration… J’hésite à mixer plusieurs modèles afin d’en créer un qui me convienne parfaitement…

En attendant voici ma sélection de marinières trouvées chez Phildar…

Chez les p’tits loups :

33651_0082_F1

J’imagine bien mon Presque4ans dans ce pull marinière-éléphant 🙂

Marinière phildar30708_0063_F1 31365_0063_F1 33674_0019_F1

33696_0043_F1 Marinière Phildar

Chez les dames :

33691_0082_F1

Pas réellement une marinière mais la coupe loose me plaît beaucoup !

30639_0063_F1

Modèle réversible !

Marinière Phildar femme

Je continue de chercher…

A bientôt !