Béguin de Printemps pour l’Automne

Je suis tombée amoureuse il y a peu des béguins… Je m’intéresse de plus en plus aux objets déco un peu rétros ainsi qu’a la mode qui va avec… Il y a quelque chose de nostalgique qui m’adoucit le cœur dans ces objets.
Et l’avantage quand on tricote c’est qu’on peut faire de la layette qui rappelle celle de nos grands-mères…

J’ai très peu tricoté pour mes garçons. D’abord parce que pour Mani, je reprenais tout juste le tricot, sans réel patron, sans rien y connaître en échantillon et laine… Le résultat n’était pas à la hauteur de mes espérances même si il a porté ses petites brassières et qu’elle sont dans sa boîte à souvenirs… Pour Toine, j’ai eu peu de temps mais je lui avais fait une couverture lors d’un Kal et une marinière en 3 mois qu’il a mis bien plus tard 🙂 Mais déjà je commençais à comprendre comment faire un « joli » tricot.

Alors là, maintenant que je maîtrise plus et que ce n’est pas moi qui ai les nausées, sciatiques, remontées acides et autres joies de la grossesse, je tricote pour ma filleule ! Youpi !

Après une brassière (Lil’kimono) et une Memory Blancket, je me suis attelée à lui créer un petit trousseau un peu rétro (parce que la maman elle adore !). Et moi, quand je pense bébé rétro, je pense béguin..

Voilà:

Béguin de Printemps Lili Comme Tout

Le béguin de printemps de  Lili Comme Tout  en taille 3 mois. Patron gratuit !
Découvert sur Ravelry. Quand je dis « découvert » c’est moi hein, parce qu’en fait ce patron est hyper connu et a été tricoté un tas de fois 🙂

J’ai utilisé les 3/4 d’une  pelote de Partner 3.50 couleur Bruyère.
Ce n’est pas un fil que j’affectionne pour ce qui est pull, gilet mais par contre pour les accessoires pour lesquels il y a peu de frottement, j’en suis contente.

20160528_153617

J’ai utilisé une taille 4 au lieu de 3.50 pour les aiguilles car j’avais 3 mailles et 3 rangs de plus lors de mon 1er échantillon. J’avais peur qu’en 4 les mailles soient trop lâches mais pas du tout ! Le béguin se tient bien.

20160528_153817

Que ce soit dit et entendu : J’ADORE ce patron ! J’ai appris de nouvelles techniques (Des mailles au thé, si tu passes par là, ce patron est pour toi !) :

  • l’i-corde : c’est le cordon qui sert à fermer le béguin. En grosse flemmarde, je pensais d’abord le faire au tricotin avant même de lire le patron de peur que ce soit trop dur ! Pfff, HYPER FACILE avec une finition top… sans compter que le lien est du coup plus fin que si je l’avais fait au tricotin…
  • le montage provisoire : MAGIQUE
  • les petites dents qui entourent le visage et qui font un si bel effet..

20160528_153748

Je suis très contente de mon béguin et du patron que je vous recommande !

Un nouveau projet terminé… En avant pour de nouvelles aventures !

A bientôt
De la laine dans le métro

PS : Merci à tous pour les si gentils encouragements que j’ai reçu après avoir posté le 1er épisode de mon podcast tricot ! Ca fait chaud au coeur…

bande_pour article_blog-10

Farandole de petits chaussons tricotés

Je vous l’annonçais dans mon post précédent, un petit bonhomme haut comme trois pommes à déboulé dans la famille en novembre…

C’était l’occasion idéale pour lui tricoter un cadeau de naissance rien que pour lui : une farandole de petits chaussons.

C’était aussi l’occasion de me lancer dans un projet un peu différent car je n’avais jamais tricoté de chaussons. Et je peux vous dire qu’après avoir enchaîné ces 6 paires de chaussons, je suis incollable (en tout cas pour ce modèle-ci).

Chaussons bébé tricotBon évidemment j’ai tricoté deux chaussons de chaque couleur, hein 😉

J’ai utilisé le tutoriel gratuit de Les tricots de Granny. Un blog que j’affectionne beaucoup : doux, simple, de belles photos et un petit côté rétro qui, il faut bien l’avouer, me fait fondre littéralement.

Voilà comment Albin se retrouve avec sa farandole de petits chaussons rétros… Je sais que sa maman aime les couleurs vives, le soucis c’est que les collections automne/hiver de laine proposent des couleurs plutôt classiques (surtout quand il  s’agit de tricoter pour les p’tits mecs… comme d’hab’)… et puis je me suis dit que le but était qu’elle puisse mixer les chaussons avec un maximum de tenues, donc les couleurs assez neutres se marieraient plus facilement…

Ce que j’aime aussi avec ce modèle c’est qu’on peut remonter la partie pliée ce qui permet de couvrir les petits mollets dodus. Deux en un. Pratique. Parfait.

Chaussons bébé tricot

Laines utilisées (moins d’une pelote pour une paire de chaussons) :
Lambswool, couleur écru de Phildar
Charly, couleur Flanelle de Phildar
Partners 3.5,  couleurs lagon, pavot, camel et naval de Phildar

La taille indiquée est « naissance » mais ça me semble assez grand… A voir à l’essayage. Pas de pression de ce côté : bébé d’hiver qui vit en Haute Savoie, il devrait pouvoir profiter de son cadeau 🙂

J’ai beaucoup apprécié tricoter ce modèle… Je m’en faisais tout un plat mais en fait, c’est tout simple ! Je vous conseille ce tuto !

A bientôt

De la laine dans le métro

PS : Vous l’aviez peut-être remarqué (ou pas) mais depuis les attentats, l’envie d’écrire et même de tenir mes aiguilles m’avait déserté. A quoi bon finalement.
Et puis, dimanche j’ai reçu un e-mail de Pascale… Une lectrice qui organise des tricothés en Province.
Elle s’inquiétait de ne plus me lire, moi. Vous expliquer la bouffée d’espoir et d’amour qui m’a  envahie serait impossible.
Comme quoi, le monde virtuel n’est pas que superficialité et égoïsme… On peut réellement s’inquiéter d’une parfaite inconnue, prendre le temps de lui écrire un long  mail, la comprendre, l’encourager…
Et lui redonner espoir en l’être humain.
C’est pas foutu.
Merci Pascale. Merci à vous…
C’est pas foutu.