Le pull menthe à l’eau : diabolo fraise !

Déjà un mois quasiment que je n’ai pas posté ! La faute au mois de juin ! Juin a été vraiment speed je trouve, entre les différents rendez-vous maîtresses des enfants, les kermesses, les spectacles d’école ou de centre de loisirs, sans compter que nous avons eu droit à un bras cassé pour mon 4ans. Bref, j’ai été surbookée ! Impossible de poster.

Ça ne m’a pourtant pas empêchée d’avancer quelques encours.

Il y a quelques mois je vous disais que j’étais à la recherche d’un tuto tricot pour me faire une marinière… Je n’ai finalement rien trouvé qui me plaisait alors je me suis dit autant ajouter des rayures à un pull basique et le tour sera joué. Remarquez un peu comme je suis maline ! Bon, ok.

Pull menthe à l'eau diabolo-fraise

J’avais repéré il y a longtemps le tuto du pull Menthe à l’eau d’Aurélie du blog Une poule à petit pas. Un tuto gratuit pour un pull fluide et loose. Tricoté dans un lin superbe que je n’ai malheureusement pas retrouvé.

Et puis j’avais dans mon placard ce gilet tricoté l’été dernier, porté une seule et unique fois à cause de ses manches certes jolies mais absolument pas confortables (une horreur !). J’avais mis une éternité à le tricoter lors d’un kal… je l’ai pourtant détricoté sans pitié pour récupéré le coton. Oui, j’ai détricoté 1 mètre 50 de point de blé. Toi, tricoteuse débutante ou confirmée, je sais que tu as de la peine pour moi…

Mais il ne faut pas ! J’ai réutilisé ma Paris de Drops couleur écru pour me faire un menthe à l’eau rayé diabolo-fraise. J’ai donc commandé 3 pelotes de Paris rouge fraise pour pouvoir faire une marinière qui change du classique bleu et blanc (et puis c’est aussi parce que j’ai déjà 5 marinières de ce type là si on compte les débardeurs, tee-shirts et pull.. Hum.). J’ai fait des rayures de 4, 3  et 2 rangs.

Pull menthe à l'eau diabolo-fraise

Le soucis c’est qu’il a fallu adapter le modèle car je n’avais pas le même échantillon, que le modèle de base est un 38 loose et que je fait un 36. J’aime porter mes hauts loose mais là c’était un chouïa de trop avec une taille au dessus en plus.

J’ai suivi les conseils de Naty l’a fait , comparé avec les filles qui avaient utilisé le même fil que moi, croisé les doigts trèèèèèès fort (oui, c’est une technique comme une autre !) et ma foi, je m’en suis plutôt bien tirée. Ouf !

Pull menthe à l'eau diabolo-fraise

Note pour plus tard : refaire une couleur d’urgence ! Hum.

Après blocage, je le trouve un tout petit peu trop court (faut dire que je porte mes bas très taille basse ne supportant pas d’être serrée au ventre !)… J’ai vu que certaines filles préconisaient de ne pas faire le pull trop long car le coton à tendance à se détendre mais pour l’instant je trouve qu’il n’a pas bougé.
Peut-être qu’avec 6 rangs de plus il serait mieux. Je vais voir si je peux le rallonger par le bas en ajoutant quelques rangs de point mousse.. Je n’ai jamais utilisé cette technique, est-ce qu’il faut juste relever les mailles ? Si quelqu’un peut me conseiller…

J’ai tricoté le corps en rond ce qui apparemment ne se fait pas trop lorsqu’on fait des rayures car on a vite fait d’avoir des rayures en « escalier ». J’ai trouvé ce tuto en vidéo très bien fait chez Garnstudio qui montre comment faire des rayures en rond sans décalage… Bon, j’ai quand même un petit décrochage de la maille farouche mais c’est plutôt pas mal.. Enfin, moi ça me choque pas et comme JE vais porter ce pull, ça ira bien comme ça 🙂

IMG_9520

Voilà pour mon petit pull d’été.

Je vous dis à très bientôt !

De la laine dans le métro.

 

bande_pour article_blog-10

Publicités

Quand vient la fin de l’été… le #kalblé

#Kalblé

 

Voilà quelques mois, je m’étais inscrite au KAL proposé par Carofoliz. Un KAL est un projet réalisé par plusieurs personnes en même temps. Ce que j’adore dans ces projets c’est qu’on a beau avoir tous le même patron de base, le choix du fil et le style personnel de chaque tricoteuse/tricoteur (et oui ! y’a des tricoteurs !) fait qu’on se retrouve toujours avec un éventail d’ouvrages qui ne se ressemblent pas du tout !

Carofoliz nous proposait de tricoter une veste d’été (model Phildar). Le fil Atout préconisé du patron était un mélange de 10% alpaga et 90% polyester… Les manches étant un peu bâtardes (ni courtes, ni longues, ni 3/4…), j’avais envie d’utiliser un 100% coton. Je m’étais dit aussi que le point de blé ressortirai mieux avec du coton qu’avec de la laine… Et j’ai bien fait ! J’ai donc choisi le fils PARIS de chez DROPS couleur écru. Ce n’est pas la couleur qui me va le mieux mais pour l’été et pour aller avec un maximum de pièces, je trouvais que ce serait parfait…

 

#Kalblé

La construction de cette veste est un peu étrange car on par d’un grand rectangle tricoté d’une seule pièce (1m70 pour moi…). Ce sont les coutures qui vont former la veste…

1m70 de point de blé, c’est… long. 🙂

J’étais bien contente quand Carofoliz nous a proposé de repousser la dead line au 30 septembre… Je devais pas être la seule à galérer un peu !

Pour info, le modèle de base comportait des poches. Je les ai tricotées. Je les ai cousues. Je les ai décousues ! Je ne sais pas si c’est la matière utilisée mais mes poches étaient molles et donc gondolaient méchamment vers le bas… Mémérisant à mort (c’est l’Homme qui l’a dit !), pas joli du tout… J’ai préféré les enlever et j’en suis bien heureuse… le résultat est à la hauteur de mes espérances ! Une veste originale, douce, mode… Bref, chouette comme tout !

Ce que j’aime beaucoup dans cette veste :
– le point de blé qui ressort très bien dans ce fil… Je ne connaissais pas ce point pourtant simplissime. D’ailleurs, j’ai vu chez Monoprix un plaid en point de blé écru… On aurait dit ma veste pas encore cousue ! Ca m’a donné de faire un plaid dis donc ! 🙂
– la modernité de la veste

Ce que j’ai moins aimé :
– bon, je pense que je ne dois pas être la seule à penser cela mais je ne trouve pas les manches très confortables. Ce n’est pas une veste qu’on met pour crapahuter partout hein… On va d’un point A à un point B en levant pas trop trop les bras 🙂

 

   IMG_8331   #Kalblé

Merci à Mamzelaline qui m’avait refilé l’info ! Si vous entendez parler de KAL, faites moi signe !

De la laine dans le métro…