Demain.Peut-être.

Arrêter les pendules, couper le téléphone,
Empêcher le chien d’aboyer pour l’os que je lui donne.
Faire taire les pianos, et sans roulements de tambours,
Sortir le cercueil avant la fin du jour.

Que les avions qui hurlent au dehors,
Dessinent dans le ciel ces trois mots, Il Est Mort.
Nouer des voiles noirs aux colonnes des édifices,
Ganter de noir les mains des agents de police.

Il était mon Nord, mon Sud, mon Est et mon Ouest,
Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste,
Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson.
Je croyais que l’amour jamais ne finirait, j’avais tort.

Que les étoiles se retirent, qu’on les balaye,
Démonter la lune et le soleil,
Vider l’océan, arracher la forêt,
Car rien de bon ne peut advenir désormais.

W.H Auden

Je sais bien qu’il faut garder espoir…
Aujourd’hui il a fallu reprendre le chemin du travail.
Bus. RER. Métro.
République.

Me retrouver par la force des choses au plus près de deux des lieux d’attentat.
Les bougies. Les fleurs. La Marseillaise..
Les « journalistes ». Partout.

Respirer profondément pour ne pas étouffer.
Ravaler mes larmes.
Puis les laisser couler.
Je sais bien qu’il faut garder espoir…
Demain.
Peut-être.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Demain.Peut-être. »

    • Merci Noémie. Je n’ai perdu personne pourtant j’ai l’impression d’avoir perdu 129 personnes. Nous sommes passés au plus près de l’horreur, de la vie qui bascule. Je me sens orpheline et pourtant je ne connaissais aucune de ces malheureuses victimes. Aujourd’hui je suis en deuil.J’ai peur pour chacun d’entre nous. Je suis tétanisée.

      J'aime

  1. J’allais t’envoyer un mp car je m’inquiétais de ne rien voir sur tes profils, j’avoue … Je suis soulagée de te lire bizarrement. Ce poème est magnifique. J’ai beaucoup d’amis parisiens et ma marraine, heureusement, ils n’ont rien même si certains ne sont pas passés loin. Je pense énormément à vous, à nous … Courage ! Ne les laissons pas nous tyranniser ! Nous sommes des millions … Nous combattrons avec nos armes à nous : cœur, esprit, tolérance … On est tous avec vous !

    Aimé par 1 personne

  2. C est l un de mes textes préférés (merci 4 mariages et 1 enterrement!). De la Suisse, de mon chez moi si paisible, je pense fort à toi et à tous les parisiens. Courage!

    J'aime

  3. Mes amis habitent à quelques mètres de là… et par chance, ne sont pas du nombre… J’ai eu peur pour eux, j’ai été rassurée, puis horrifiée. Aujourd’hui, je sais qu’ils taisent leurs craintes en affichant bravades et détermination mais je me doute que les larmes coulent à l’intérieur car malheureusement nombre de leurs voisins, amis et connaissances étaient du nombre des moins chanceux.
    Bises tendres.

    J'aime

    • C’est assez indescriptible et je me rend compte que même ma famille et amis ne vivant pas à Paris ni sa région ont beaucoup de mal à imaginer l’angoisse… Ils connaissent la colère mais pas la peur. Celle qui vous tétanise. Celle qui vous pousse à faire des détours pas possible pour ne pas passer par les axes qui pourraient être succeptibles d’êtres attaqués. Ca passera mais je crois que quelque chose restera brisé en moi comme beaucoup d’autres… J’ai failli perdre 2 personnes qui me son cheres… La peur me guide en ce moment. Merci pour ton message.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s